Baisse des taux de crédit

Les banques  marocaines ont baissé les taux de crédits que ça soit pour  professionnels ou pour particuliers depuis le début de l’année

Attijariwafa bank a déclenché les hostilités en réduisant ses taux fixes pour le crédit immobilier de 0,25 point pour la clientèle à fort potentiel. Un client premium (percevant un salaire mensuel de plus de 50 000 DH selon la classification interne de l’établissement) peut aujourd’hui emprunter à partir de 5%. Les salariés touchant entre 15 000 DH et 50 000 DH peuvent négocier leurs prêts à partir de 5,25%. Mieux encore, selon la grille de la banque, ces deux segments peuvent accéder à une décote supplémentaire pouvant aller jusqu’à 0,5 point sans que le taux puisse descendre en dessous de 4,5%. Ce même taux est accordé d’office aux fonctionnaires les plus privilégiés alors qu’ils ne bénéficiaient dans le meilleur des cas que de 4,99%. En revanche, la clientèle standard (moins de 15 000 DH de revenus) reste soumise à l’ancien tarif compris entre 5,75 et 5,95%, selon la durée du financement. Notons toutefois que la banque réduit ses taux variables pour tous les segments de manière notable. Ils vont aujourd’hui de 3,99% pour la clientèle haut de gamme à 4,99% pour les emprunteurs standards alors qu’ils se situaient entre 5 et 5,5% auparavant.

BMCE Bank Of Africa se montre aussi sélective dans son effort de promotion qu’elle a commencé à fournir il y a moins d’un mois. Seule la clientèle de fonctionnaires est concernée et les plus privilégiés bénéficient de 4,5%, tandis que les employés d’offices et d’administrations (OCP, ANAPEC…) supportent tout au plus 4,75%. Ces deux cibles ne pouvaient prétendre dans le meilleur des cas qu’à 4,99%

En savoir plus sur

Comments:0

Laisser un commentaire